Comment gérer le jour de l’examen ? Aujourd’hui, Wizbii Drive vous donne quelques astuces pour faire partie des 60 % de personnes qui réussissent le Code de la route ! Comment faire pour avoir le Code de la route  ? - Wizbii Drive
Image de l'article Conseils

Comment faire pour avoir le Code de la route  ?

Selon une récente étude disponible sur le site de la Sécurité Routière, chaque année, près de 1,6 million de personnes se présentent à l’épreuve théorique générale (ETG) du permis B.

Selon la même source, chaque année, le taux de réussite à l’examen serait de 60 %. 

Autrement dit, 4 candidats sur 10 ne réussiraient pas la première partie dans l’obtention du permis de conduire.

Aujourd’hui, Wizbii Drive vous donne quelques astuces pour faire partie des 60 % de personnes qui réussissent le Code de la route.

Comment se déroule l’épreuve ?

La convocation 

La première façon pour avoir le Code de la route consiste à savoir comment se déroule l’examen.

Que le candidat soit inscrit en candidat libre ou par l’intermédiaire d’une auto-école, en amont de l'épreuve, il reçoit par mail une convocation auprès d’un des sept centres agréés par l’État. 

Celle-ci doit être présentée en compagnie d’une pièce d’identité pour pouvoir accéder à l’examen le jour J.

 L’examen 

L’ETG consiste à répondre sur une tablette à une série de 40 questions. 

Le candidat peut lire et écouter les questions. Puis, il dispose de 20 secondes pour sélectionner à chaque fois la ou les bonnes réponses.

Pour réussir l’examen, il ne faut pas faire plus de 5 fautes au total.

Les 40 questions sont aléatoires et varient d’un centre à un autre ainsi que d’une session à une autre.

Elles portent sur le conducteur, les autres usagers de la route, la circulation routière, la mécanique et les équipements d’une voiture.

Le candidat est également confronté à des situations sur la sécurité du passager et du véhicule, sur l’environnement ou encore sur les « premiers secours ».

Comment s'entraîner à avoir le Code de la route ?

À moins d’être un génie, l’obtention du code passe par une lecture, une analyse et un entraînement pendant une période pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois.

En effet, le temps d’apprentissage peut varier d’une personne à une autre, et ce, pour plusieurs raisons.

Aussi, tous les titulaires du permis B sont passés par un entrainement sous plusieurs formes :

La lecture de manuels sur la conduite, les règles du Code de la route, les panneaux de signalisation routière, etc. ;

Le visionnage de plusieurs heures de vidéos tests dans leurs auto-écoles, sur internet ou depuis des applications pour smartphone ;

Une mise en situation au volant avec les parents (conduite accompagnée) ou dans le cadre des heures de conduite délivrées par les autorités compétentes ; 

Une analyse informelle du comportement des usagers de la route comme les autres conducteurs, les piétons, les motards, etc.

Quand se présenter à l’examen ?

En théorie, il est possible de se présenter autant de fois que l’on souhaite à l’épreuve théorique générale du permis de conduire du moment que le candidat s’acquitte d’une somme forfaitaire de 30 €.

En pratique, nous vous conseillons d’attendre d’être prêt avant de vous inscrire à l’examen. 

Vous économiserez ainsi un peu d’argent pour payer vos heures de conduite et surtout vous resterez motivé.

Wizbii Drive recommande d’avoir visionné plus d’une centaine de vidéos tests et avoir fait moins de 5 fautes à chaque fois avant de se présenter à l’examen.

Comment gérer le jour de l’examen ?

Comme n’importe quel examen, l’ETG peut être une source de stress chez celles et ceux qui souhaitent l’obtenir.

Bien entendu, tous les candidats ne sont pas égaux face au stress. Certains iront passer l’épreuve comme si de rien n’était, tandis que d’autres pourront être en panique et perdre leurs moyens pendant la durée de l’examen (seulement une trentaine de minutes).

Quoi qu’il en soit, Wizbii Drive recommande de faire un peu de sport, lire un livre, voir un film ou discuter avec sa famille ou ses amis de sujets différents que l’épreuve.

Enfin, il est fortement recommandé de se présenter au centre d’examen au moins quinze minutes avant le début de l’épreuve. 

Que faire si on échoue le jour de l’examen ? 

Lorsqu’on échoue le jour de l’examen, il est important de :

Garder son calme et sa motivation, après tout le taux de réussite est plutôt bas, 60 % comme on l’a indiqué précédemment ; 

Comprendre les raisons de son échec et savoir rebondir. 

Quelques fois, les erreurs proviennent d’une lecture trop hâtive des questions provoquant une incompréhension : les fameuses « questions pièges ».

Parfois, en revanche, les fautes sont causées par une lacune dans l’une des 10 thématiques présentes dans la formation au Code de la route.

Il sera alors nécessaire d’analyser ses erreurs et d’y remédier en adaptant les révisions.

MO
rédigé par:
Maryam Orion

Articles recommandés

Caen : aide au permis de conduire

23 févr. 2021

Caen : aide au permis de conduire

La mission locale de la ville de Caen propose de co-financer le permis de conduire pour les jeunes. Quel est l’objectif de cette aide ? À qui s’adresse-t-elle ? WIZBII Drive répond à vos questions !

Le plus économique !

Le code de la route en mode "révision express"

L'offre de training intensif avant le passage de l'examen.
Forfait 15 jours.

9,90 €

Le plus avantageux !

Le code de la route en mode "accès illimité"

L’offre pour apprendre et m’entraîner où je veux quand je veux.
Accès illimité pendant 12 mois.

24,90 €

  • Les offres
  • Actualités et conseils
  • FAQ