Quels sont les différents postes de dépenses liés à l’achat d’une voiture ? Entre l’achat de la voiture, l’assurance, le carburant et les autres charges, combien ça coûte de conduire  ?Essence, voiture, assurances… Combien ça coûte de conduire  ? - Wizbii Drive
Image de l'article Actualités

Essence, voiture, assurances… Combien ça coûte de conduire  ?

Une fois le permis de conduire obtenu, les jeunes conducteurs peuvent songer à s’acheter une voiture pour commencer à réaliser des trajets en toute indépendance.

Toutefois, il faut savoir que le budget d’une voiture évolue énormément en fonction du modèle et de la motorisation.

Dans les paragraphes suivants, nous résumons les différents postes de dépenses liés à l’achat d’une voiture.

L’achat de la voiture : la plus grande part du budget

Cela ne sera une surprise pour personne, l’achat de la voiture est le poste de dépense le plus important pour accéder à la conduite.

Pour les jeunes conducteurs, la solution économique la plus prudente est souvent l’achat d’occasion d’une petite citadine, après avoir réussi à constituer une petite épargne suffisante.

Il est aussi possible de passer par l’achat à crédit ou la location longue durée.

En occasion, on trouve des Renault Clio ou des Peugeot 208, régulièrement utilisées par les auto-écoles et parfaitement adaptées au budget limité des jeunes conducteurs, à moins de 3000 euros.

Bien sûr, il existe une panoplie de véhicules plus chers, mais nous recommandons à des apprentis conducteurs de se faire la main sur une voiture standard.

L’entretien de la voiture : une dépense plus importante qu’il n’y parait !

C’est une dépense qui n’est pas toujours prévue par les automobilistes inexpérimentés.

Les propriétaires doivent prévoir dans leur budget annuel les dépenses liées à l’entretien de leur voiture.

En plus de la vidange annuelle et du contrôle technique qui a lieu tous les deux ans, il faut penser au remplacement préventif des pièces d’usure comme les plaquettes et disques de frein, la batterie, les pneumatiques, les phares, les essuie-glaces…

Il faut prévoir environ 800 € par an pour un conducteur qui roule peu et jusqu’au double pour un automobiliste qui parcourt plus de 20 000 km annuels.

D’une manière générale, le prix de l’entretien des voitures à moteur diésel est légèrement plus élevé.

L’assurance : un budget conséquent, en particulier pour les conducteurs inexpérimentés

Il est obligatoire d’assurer sa voiture pour circuler librement.

Les tarifs peuvent varier du simple au quintuple, en fonction du modèle de voiture, de la puissance du moteur, de l’expérience du conducteur et du type d’assurance : au tiers ou tous risques.

En particulier pour les jeunes conducteurs ou les conducteurs malussés, les tarifs d’assurance peuvent être très élevés. 

Il faut prévoir de dépenser annuellement au moins 5 % du prix de la voiture pour un contrat d’assurance au tiers couvrant la responsabilité civile et les sinistres en cas d’accident non responsable.

L’assurance peut atteindre 10 % du prix de la voiture chaque année si vous choisissez souscrivez à une assurance tous risques.

Ces valeurs n’incluent pas les éventuels malus appliqués aux jeunes conducteurs.

Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur d’assurance et de vérifier à l’avance le prix de votre assurance-auto avant d’acheter un véhicule.

Le carburant : la dépense la plus variable

Que votre véhicule consomme de l’essence ou du gazole, le carburant sera la dépense la plus variable de votre budget automobile.

Son prix dépend de la variation des taxes et des cours mondiaux du pétrole.

En fonction de votre modèle de véhicule, de son moteur, de votre environnement habituel et de votre style de conduite, vous pourrez nettement faire varier vos dépenses en carburant.

À titre d’exemple, prenons une Renault Clio essence consommant 6L/100 km et roulant 12 000 km par an. 

Elle consomme donc 720 litres par an, soit environ 900 € pou un litre de SP95 à 1,25 €.

Pour payer moins cher en carburant, évitez d’utiliser votre voiture pour les courts trajets, réduisez votre kilométrage et optez pour une conduite économe.

Les charges annexes : les frais de stationnement et de péage

Les automobilistes citadins doivent ajouter à leur budget automobile une partie dédiée au stationnement.

Dans la plupart des grandes villes, il faut payer pour utiliser des parkings publics ou privés.

La location d’un garage peut peser de manière conséquente sur le budget d’un ménage : en France, cette prestation est souvent facturée autour de 80 € par mois.

Les conducteurs habitués aux longues distances utilisent souvent les autoroutes. 

Ils doivent considérer le tarif des péages, que les grandes sociétés privées n’ont de cesse d’augmenter.

MO
rédigé par:
Maryam Orion

Articles recommandés

Code de la route loupé : comment repartir du bon pied ?
Actualités

14/09/2020

Questions pièges du Code de la route/Les questions où tout le monde se trompe

14 sept. 2020

À quoi ressemble une série de Code de la route/série examen  ?

10 sept. 2020