Une fois l’examen de code terminé et validé, il faut passer l’examen pratique, mais combien ça coûte ? comment ça se passe le jour de l’épreuve ? J’ai mon code OK, mais que faire après et combien ça coûte ? - Wizbii Drive
Image de l'article Actualités

J’ai mon code OK, mais que faire après et combien ça coûte ?

Depuis l’invention des moyens de transport, surtout des véhicules motorisés, avoir son permis de conduire est devenu un besoin basique pour de nombreuses personnes, étant donné que c’est la seule autorisation sur papier qui permette de conduire un véhicule à moteur. Ainsi, une fois qu’on atteint l’âge légal pour passer son permis, on s’empresse d’aller dans une auto-école agréée pour pouvoir apprendre la conduite automobile et passer ainsi l’examen du permis qui se déroule en 2 étapes, l’épreuve du code et celle de la conduite.

L’importance du code

Les diverses règles de circulation ont été instaurées afin de gérer les déplacements de tous les usagers de la route dans le but d’assurer la sécurité routière. Ainsi, les citoyens doivent impérativement être formés afin d’appliquer les codes de circulation.

Pour pouvoir passer son permis de conduire, le futur conducteur est d’abord amené à apprendre les leçons de code et réussir ses examens théoriques. C’est d’ailleurs l’un des plus grands critères indispensables à l’obtention du permis, étant donné que cela garantit la sécurité, non seulement du conducteur, des autres automobilistes, mais aussi des piétons, ainsi que celle du véhicule lui-même. 

Pour toute personne désirant passer son permis, il est indispensable d’obtenir les points nécessaires lors de l’examen théorique. Effectivement, on ne peut passer l’examen pratique si l’on échoue à l’épreuve théorique. 

Astuces pour assurer l’obtention du code 

Avoir un permis de conduire implique, en premier lieu, une certaine persévérance, surtout lors de l’apprentissage du code. Toutefois, mis à part le livre de code, il est maintenant possible d’avoir des cours de code sur internet grâce aux différentes plateformes comme Wizbii Drive. Il s’agit d’un site adressé à tout un chacun désirant réviser le code et dont l’objectif est de réussir les examens. Qui plus est, à prix très abordable. Il permet aux apprentis de suivre des cours où qu’ils soient et quand ils le souhaitent, depuis n'importe quel support.

Deuxièmement, réussir son code lors de l’examen officiel, c’est obtenir une note de 35 points sur 40. Pour cela, il est conseillé au futur conducteur de faire des révisions QCM et un stage de code. Mais il faut surtout entraîner son esprit à analyser les situations et donc à repérer les dangers. Ainsi, plus il y est habitué, plus il sera apte à répondre correctement aux questions. 

Par ailleurs, il convient également de prendre connaissance des infractions à ne pas commettre, car le non-respect ne serait-ce qu'à l’une des règles qui régissent la circulation, à savoir le code de la route, est passible d’une ou de plusieurs sanctions. 

Enfin, remporter du premier coup l’examen peut aussi résulter de l’acquisition de connaissance de base sur le véhicule conduit, ainsi que les documents qui y sont associés, autrement dit l’assurance ou la carte grise, le contrôle technique, etc…

Après le code, l’épreuve pratique

Une fois l’examen de code terminé et validé, les candidats au permis devront maintenant passer l’examen pratique. Accessible par une personne respectant les conditions d’examen, le coût des leçons de conduite diffère d’un prestataire à un autre, mais aussi de la catégorie du permis. Cependant, on l’estime à 30 euros environ par heure. En outre, selon le niveau des apprentis ou leurs besoins, suivre des cours accélérés lors de la formation pratique est envisageable. Le total du budget à allouer au permis peut atteindre les 1 800 euros, voire plus. 

Le jour de l’épreuve, le futur conducteur est évalué sur sa conduite. Généralement assis à la place du copilote du véhicule, il y a l’examinateur. Son rôle est de faire passer les épreuves de conduite. Pour passer l’épreuve, il est très important de maîtriser les gestes techniques indispensables à la conduite d’un véhicule tels que le démarrage, l’usage de l’embrayage et du levier de vitesse, l’utilisation du frein à main, etc. Les autres candidats sont assis à l’arrière du véhicule en attendant leur tour.

Rappelons que pour pouvoir passer son examen de conduite afin d’obtenir un permis auto, un minimum d’âge est requis. En effet, conformément à la réforme du code de la route, il faut au moins avoir 17 ans. Toutefois, l’apprentissage de la conduite peut commencer à l’âge de 15 ans. Cela peut se faire dans le cadre d’un dispositif particulier : la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé.

MO
rédigé par:
Maryam Orion

Articles recommandés

Code de la route loupé : comment repartir du bon pied ?
Actualités

14/09/2020

Questions pièges du Code de la route/Les questions où tout le monde se trompe

14 sept. 2020

À quoi ressemble une série de Code de la route/série examen  ?

10 sept. 2020