Comment connaitre la vitesse de freinage idéale ? WIZBII drive détaille les composantes de la vitesse de freinage et vous explique comment la calculer.Comment calculer la distance de freinage pour le code de la route ? - Wizbii Drive
Image de l'article Conseils

Comment calculer la distance de freinage pour le code de la route ?

Le Code de la route a été instauré dans le but d’assurer la sécurité des usagers des voies publiques (conducteurs et piétons). Il permet aux automobilistes d’éviter de provoquer des accidents. Mais apprendre les règles de la circulation aide également à prendre les bonnes décisions en cas de situation d’urgence.

A titre d’exemple, afin d’éviter une collision, les conducteurs devront connaître la distance de freinage idéale. Plus qu’une règle à mémoriser, cette norme vous évitera certains sinistres et pourra vous sauver la vie.

La distance de freinage d’un véhicule : c’est quoi exactement ? 

La distance de freinage est l’espace parcouru par le véhicule, entre le moment où le conducteur appuie sur le frein, jusqu’au moment où la voiture s’arrête complètement. Elle est souvent confondue avec la distance d’arrêt.

La distance d’arrêt désigne l’espace parcouru par le véhicule, entre le moment où l’automobiliste perçoit un danger puis décide de freiner jusqu’à l’immobilisation totale de la voiture.

En outre, à part la distance d’arrêt et la distance de freinage, il existe d’autres mesures que les candidats à l’ETG ou Examen Théorique Général doivent connaître. Si vous souhaitez toutes les apprendre ou les revoir, vous pourrez retrouver ces sujets abordés sur notre plateforme de formation qui propose des outils et formules pour réviser le Code. 

Qu’est-ce qui peut influencer la distance de freinage ? 

Pour calculer la distance de freinage, l’utilisation de la formule mentionnée un peu plus haut est nécessaire. Si la voiture roule à 120 km, la vitesse du véhicule équivaut à 120 km divisés par 3,6. Cet indice peut fluctuer selon plusieurs facteurs :

  • La vitesse de la voiture : lorsque le véhicule roule trop vite, la distance de freinage sera logiquement plus longue,
  • Le poids de l’auto : plus la voiture est lourde, et plus la distance de freinage sera importante,
  • L’état des pneus : les pneus en mauvais état auront tendance à glisser,
  • L’état des freins,
  • La chaussée : les routes peuvent être glissantes à cause des plaques de glace, de la boue, etc.,
  • L’état des amortisseurs.

Voici quelques exemples qui vous donnent un ordre d’idée de la distance de freinage en fonction des paramètres qui entrent en ligne de compte.

Distance de freinage

  • Si la voiture roule à 50 km/h : par temps sec, la distance de freinage sera de 14 mètres. Par temps pluvieux, elle sera égale à 28 mètres.
  • Si le véhicule est lancé à 110 km/h : la distance de freinage sera de 68 km par temps sec. S’il pleut, la voiture ne sera immobilisée qu’après avoir parcouru 136 mètres après le freinage.

Distance d’arrêt

  • Si l’auto roule à 50 km/h : la distance d’arrêt sera de 25 mètres durant un temps sec. Elle sera égale à 38 mètres en temps pluvieux.
  • Si la voiture est lancée à 110 km/h : la distance d’arrêt sera de 121 mètres si le temps est sec. Elle sera plutôt de 182 mètres si le temps est pluvieux.

Formule pour calculer la distance de freinage

Afin de calculer la distance de freinage, les conducteurs peuvent soustraire la distance de réaction à la distance d’arrêt. Pour pouvoir effectuer cette opération, il faut avoir quelques données en main.

La distance de réaction

La distance de réaction est l’espace parcouru par la voiture entre le moment où le conducteur découvre un obstacle et le moment où il appuie sur le frein. Elle est également appelée DPTR (Distance Parcourue pendant le Temps de Réaction). Pour calculer cette valeur, il est indispensable de déterminer le temps de réaction du conducteur.

Le temps de réaction, quant à lui, équivaut au laps de temps durant lequel le chauffeur réagit quand il perçoit un danger. Il dépend de quelques facteurs clé dont :

  • La condition physique du conducteur : la fatigue et le taux d’alcoolémie contenu dans le sang peuvent réduire le temps de réaction de l’automobiliste.
  • La concentration du chauffeur.
  • La condition météorologique : une grande averse ou un grand brouillard peut empêcher un automobiliste de voir clairement les obstacles et le rend peu sûr de lui, ce qui peut diminuer son temps de réaction.

En moyenne, le temps de réaction d’un chauffeur en excellente condition physique et qui est bien concentré équivaut à une seconde. Pour calculer la distance de réaction, il faut multiplier la vitesse du véhicule (kilomètre par heure) à ce temps de réaction (seconde).

Notez que la vitesse du véhicule doit être exprimée en mètre par seconde. Pour cela, il suffit de diviser la valeur exprimée en kilomètre par 3,6.

Exemple : si la voiture roule à 120 km/h, la vitesse du véhicule équivaut à 120 km divisées par 3,6.

La distance d’arrêt

Pour rappel, la distance d’arrêt est la somme de la distance de réaction et de la distance de freinage. Pour calculer cette valeur, il existe deux possibilités :

  • Pour une voiture roulant à moins de 100 km/h : il suffit de multiplier le premier chiffre par lui-même. Exemple : si la voiture roule à 88 km/h, il faut multiplier 8 par 8. La distance d’arrêt est donc égale à 64 m.
  • Pour une voiture roulant à une vitesse égale ou supérieure à 100 km/h : il faut multiplier les deux premiers chiffres par eux-mêmes. Exemple : si l’auto roule à 110 km/h, vous devrez multiplier 11 par 11. La distance d’arrêt ici est alors égale à 121 m.

Découvrez toute les astuces pour déjouer les pièges du Code de la route

FL
rédigé par:
Fanny LAURENT

Articles recommandés

Le plus économique !

Le code de la route en mode "révision express"

L'offre de training intensif avant le passage de l'examen.
Forfait 15 jours.

9,90 €

Le plus avantageux !

Le code de la route en mode "accès illimité"

L’offre pour apprendre et m’entraîner où je veux quand je veux.
Accès illimité pendant 12 mois.

24,90 €

  • Les offres
  • Actualités et conseils
  • FAQ